Cours N°1


    Cours N° 1




1 - Choix du type de boule

 

Il existe deux types de boules de bowling, les boules dures et les boules réactives. Pour commencer le joueur utilisera les boules dures qui sont misent à disposition dans les bowlings. Ce n'est qu'après au minimum une année de pratique que l'achat d'une boule réactive peut être envisagée.


1.1 - Boule dure

 

Les boules dures sont également appelées boules droites ou de râtelier. Elles sont constituées d'un noyau en mousse dure recouvert d'une coque en résine polyester qui permettre un moulage donnant différentes couleurs à la boule. Ce type de boule ne s'imprègne pas de l'huile déposée sur la piste lors de l'entretient.
 

Trajectoire linéaire d'une boule dure (Pour un droitier)





1.2 - Boule réactive

 

Elle est composée d'un noyau qui lui permet de modifier son inertie et ses réactions. La coque peut-être faite en différents matériaux afin de s'adapter aux différents huilages des pistes. Attention, les boules de 12 livres et moins n'ont pas de noyau, donc c'est la coque seule qui fait le travail.

Elle permet d'augmenter ses performances. C'est une boule que l'on achète pour améliorer ses scores, une fois que l'on maitrise les boules de râtelier. Pour une utilisation optimum de ce genre de boule il faut savoir lui donner des tours et dompter sa trajectoire.

En réalité la coque est comme un gruyère géant avec des trous plus ou moins grands, bien sur tout ceci n'est pas visible à l'œil nu. L'huile pénètre dans ces même trous, ce qui favorise la friction avec la piste mais ça n'a pas que des bons côtés. Car si l'huile pénètre dans la boule, elle disparait donc de la piste ce qui fait que les pistes changent en plein milieu d'un tournoi, on dit que l'on creuse l'huile. Les boules réactives sont choisies en fonction de l'adhérence souhaitée suivant le type de huilage des pistes.

Deuxième inconvénient lorsque l'huile pénètre dans la boule, elle n'en ressort malheureusement pas toujours très bien, ce qui fait que la coque finie par mourir imbibé d'huile et c'est à ce moment la que l'on dit qu'un boule est morte.

Il existe des moyens pour lutter contre ce phénomène :
- Bien nettoyer sa boule après chaque séances avec un nettoyant spéciale, le plus répandu étant le SP101.
- Faire sortir l'huile de sa boule, pour cela rien de mieux que des étuves, mais très peut de bowling en sont équipés. Des méthodes plus empiriques

   existent, le four de la cuisinière, le par brise d'une voiture par grand soleil, mais cela peux se terminer par des catastrophes, fissures de la boule !!!

Quand on achète une boule réactive, elle n'a pas de trous pour les doigts. Le perçage est effectué suivant la morphologie de votre main dans un technicien dans le proshop de votre bowling.
 

Exemple de trajectoire en courbe d'une boule réactive (Pour un droitier)




 

2 - Quelle poids de boule choisir ?

 

Une multitude de boules de toutes les couleurs s'offrent à vous sur les râteliers à proximité des pistes. Vous ne choisirez pas votre boule par rapport à la couleur qui vous plaît, mais par rapport au poids qui vous conviendra le mieux. L'erreur la plus commune des débutants est d'utiliser une boule trop lourde ou trop légère.




 

La numérotation des boules de 6 à 16 est en livre anglaise, une livre correspond à environ 454 gr.
Exemple : Une boule N°14 pèse 14 x 0,454 Kg = 6,356 Kg.



2.1 - Tableau indicatif pour la sélection du poids de la boule


Homme   Femme - Enfant
Poids Boule   Poids Boule
50 à 60 Kg N° 13   20 à 40 Kg N° 6 à 8
60 à 70 Kg N° 14   40 à 50 Kg N° 8 ou 9
70 à 80 Kg N°14 ou 15   50 à 60 Kg N° 9 ou 10
80 à 90 Kg N° 15 ou 16   60 à 70 Kg N° 10 ou 11
Ø  90 Kg N° 16   Ø  70 Kg N° 11 à 13


 

 

 

 




2.2 - Tableau classement par numéro de boule


 

N° boule

Poids

Enfant

Femme

Homme

6

2.724 Kg

     

7

3.178 Kg

     

8

3.632 Kg

     

9

4.086 Kg

     

10

4.540 Kg

     

11

4.994 Kg

     

12

5.448 Kg

     
13 5.902 Kg      
14 6.356 Kg      

15

6.810 Kg

     

16

7.264 Kg

     

 

 

 

 

 

 

 




2.3 - Test pour déterminer le poids de la boule à utiliser

 

Un autre test souvent utilisé :

- Placer les mains ouvertes, paume vers le haut, l'une sur l'autre - Positionner la boule que l'on doit pouvoir tenir à hauteur des épaules, bras tendus en avant pendant quinze à vingt secondes sans commencer à trembler.

Si l'on tremble avant, c'est trop lourd, si on ne tremble pas, c'est trop léger.

Mais il ne faut pas prendre cela au pied de la lettre c'est après avoir lancé quelques tonnes de boules de râtelier sur ces bases qu'il devient alors plus aisé de choisir le poids correct pour votre première boule personnelle.

Au début, ne choisissez pas une boule trop lourde ; privilégiez la précision plutôt que la force ou la vitesse. Par la suite, vous pourrez en augmenter le poids mais sans fatigue supplémentaire ni perte de contrôle.


 

3 - Prise en main de la boule


Il y a trois trous dans une boule de bowling, pour le pouce, l'index et l'annulaire. Dans un perçage conventionnel (boules de râtelier), les doigts du joueur pénètrent dans les trous jusqu'à la seconde phalange. Les boules de râtelier sont percées indifféremment pour les uns ou les autres, ce qui n'est plus le cas dès que vous achèterez votre propre matériel. 
Enfoncer le pouce dans le trou approprié, il doit tourner librement, ensuite le majeur et l'annulaire ne doivent être ni trop serrés, ni trop bloqués.
 


Dans un parçage " finger " les doigts ne pénètrent que jusqu'à la première phalange, ce qui permet de donner plus de rotation à la boule et d'effectuer un lancer en courbe. Ce perçage et utilisé par des joueurs qui pratique l'activité régulièrement.




4 - Choix d'une boule réactive


Après une lecture attentive de tous les informations ci-dessus, pour choisir une boule réactive les conseils du spécialiste de votre proshop seront les biens venus pour répondre aux mieux à vos critères, prix, poids, type de perçage, fabriquant, huilage des pistes ou vous allez jouer, courbe d'attaque etc.



 

Cours suivant :

La position de départ